Cet automne, la fondation Pernod Ricard s’associe à l’exposition « Risquons-Tout », présentée sur la totalité du bâtiment du WIELS à Bruxelles. Elle présente certains des artistes et auteurs les plus innovants et influents de la région de l’Eurocore qui s’étend de Bruxelles, à Amsterdam, Paris, Cologne, Düsseldorf et Londres. Le titre fait référence à un lieu-dit situé à la frontière franco-belge, un espace liminal de transition, de passages, d’échanges informels et de contrebande. Les artistes invités abordent différentes dynamiques de connections, de passages, de traduction et de transgression. Ils éclatent ainsi les bulles protectrices générées par les algorithmes de prédiction, ces outils conçus pour éviter le risque, qu’il soit d’ordre intellectuel, financier, affectif ou physique. La portée géographique et politique de l’exposition aborde la connectivité globale, la circulation transnationale et les mouvements de diasporas existants aujourd’hui.

Risquons-Tout est une exposition thématique ambitieuse qui explore le potentiel du risque, de la transgression et de l’imprévisible. L’exposition se penche sur la manière dont l’art peut défier l’homogénéisation de la pensée dans les tristement célèbres chambres d’écho des sphères de (sur)information.

Risquons-Tout présente certains des artistes et auteurs les plus innovants et influents de la région de l’Eurocore qui s’étend autour de Bruxelles, entre Amsterdam, Paris, Cologne, Düsseldorf et Londres. Le titre fait référence à un lieu-dit situé à la frontière franco-belge, un espace liminal de transition, de passages, d’échanges informels et de contrebande. Les artistes invités abordent différentes dynamiques de connections, de passages, de traduction et de transgression. Ils éclatent ainsi les bulles protectrices générées par les algorithmes de prédiction, ces outils conçus pour éviter le risque, qu’il soit d’ordre intellectuel, financier, affectif ou physique. La portée géographique et politique de l’exposition aborde la connectivité globale, la circulation transnationale et les mouvements de diasporas existants aujourd’hui.

Risquons-Tout occupera l’entièreté du bâtiment du WIELS et dans plusieurs espaces d’exposition et de performance adjacents. Les œuvres de 38 artistes reconnus internationalement ou émergents, seront présentées dans une exposition visuellement stimulante qui propose une riche panoplie de pratiques artistiques défiant la simple catégorisation. Risquons-Tout comprendra également un volet performatif et une Open School qui servira de laboratoire pour les artistes, étudiants, chercheurs et experts qui aborderont les questions de la transgression, de l’imprévisibilité et des frontières à travers des méthodes alternatives de transmission du savoir.

L’exposition sera accompagnée d’un catalogue publié par Fonds Mercator/Mercatorfonds et conçu graphiquement par Harrison. Le livre présentera des essais et entrevues de Dirk Snauwaert, Emanuele Coccia, Marina Vishmidt et Vivian Ziherl, ainsi que de nombreuses reproductions d’œuvres.

WIELS espère ainsi inciter la capitale européenne, Bruxelles, à développer des outils artistiques et des stratégies politiques capables de traiter les problématiques et paradoxes actuels.

Artistes : Ed Atkins, Neïl Beloufa, Manon de Boer & Latifa Laâbissi, Peter Buggenhout, CATPC / Irene Kanga, Julien Creuzet, Shezad Dawood, Jean D.L., Lise Duclaux, Esther Ferrer, Jef Geys, Manuel Graf, Kati Heck, Lubaina Himid & Magda Stawarska-Beavan, Heide Hinrichs, Isaac Julien, Melike Kara, Anne-Mie Van Kerckhoven, Suchan Kinoshita, Tarek Lakhrissi, Ghislaine Leung, Bernd Lohaus, Christian Nyampeta, Sophie Nys, Lydia Ourahmane & Alex Ayed, Panamarenko, Laure Prouvost, Sina Seifee, Philippe Van Snick, Mounira Al Solh, Monika Stricker, Sturtevant, Joëlle Tuerlinckx, Nora Turato, Evelyn Taocheng Wang.

Avec des interventions et performances : de Ed Atkins (UK), Manon De Boer (IN/NL/BE) & Latifa Laâbissi (FR), Jean De Lacoste (BE), Cherish Menzo (NL), Christian Nyampeta (UK/RW/NL), Laure Prouvost (FR/BE), Mounira Al Solh (LB/NL), Nora Turato (HR/NL) et Tarek Lakhrissi (FR).

 

Crédit images:

Tarek Lakhrissi, Sick Sad World, 2020.

Evelyn Taocheng Wang, False poster, 2020. Oil, rice paper on linen canvas, 120x100cm. Courtesy Galerie Fons Welters, Amsterdam.

  • Du 12 septembre 2020 au 10 janvier 2021
  • WIELS
    Av. Van Volxem 354, 1190 Bruxelles
    +32023400053
  • Horaires du lieu
    Du mardi au dimanche
    11:00 - 18:00