Camille Llobet

Site web
Née en 1982 à Bonneville (74), vit et travaille à Sallanches (74)

Les œuvres de Camille Llobet commencent par la rencontre avec un « autre » et un questionnement à expérimenter ensemble. Elle invente des dispositifs de tournage précis prenant le parti pris de l’expérience filmée. Dans un deuxième temps, elle réalise des montages vidéos et sonores à la fois intuitifs et recherchant une radicalité formelle.

Deux interprètes essaient de transcrire avec leur bouche les douze premières minutes de la bande son du film « Il était une fois dans l’Ouest » de Sergio Leone (« Prosodie », 2013). Une caméra tente de suivre les mouvements involontaires des bouches de trois danseuses en train de s’échauffer (« Chorée », 2014). Une femme sourde entreprend de décrire en langue des signes ce qu’elle voit mais n’entend pas : la répétition d’un orchestre (« Voir ce qui est dit », 2016). Des sportifs de haut niveau procèdent à la répétition mentale de leur parcours lors d’un entraînement singulier dans la pile d’un pont (« Faire la musique », 2017). Une soprano reproduit, dans sa voix d’adulte, les babils de la fille de l’artiste (« Majelich », 2018). Ses projets donnent parfois lieu à des transcriptions ou des dessins qui accompagnent de manière autonome ses recherches.

 

 

Diplômée de l’école supérieure d’art d’Annecy en 2007, Camille Llobet a participé au Salon de Montrouge en 2016. Elle a participé à de nombreuses expositions collectives comme « Silences » (Musée d’art et d’histoire, Genève, 2019) ou « Collection à l’étude de l’IAC » (L’URDLA, Villeurbanne, 2018). Elle a réalisé plusieurs expositions personnelles comme « Second » (Centre d’art de Vénissieux, 2014), « Partition » (Centre d’art de Thonon-les-Bains, 2017), « Majelich » (Printemps de Septembre 2018) « Idiolecte » (Galerie Florence Loewy, Paris, 2019) et « Risvolto » (Recontemporary, Turin 2019). En 2021, elle gagne le deuxième prix du jury de la foire internationale Around vidéo à Lille.

Ses œuvres font partie des collections publiques françaises dont celle du FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, du FRAC Limousin, du FRAC Grand Large – Hauts-de-France, de l’Institut d’art contemporain Villeurbanne/Rhône-Alpes et du Fond d’art contemporain – Paris Collection.

 

Image : Llobet Portrait, © Laurent Thareau

Derniers évènements de Camille Llobet à la Fondation