Évènement

< input > #2 Rencontre avec Hendrik Hegray

Mercredi 7 juin 2023 à 19h

Pour cette deuxième rencontre < input >, Julien Bécourt invite l'artiste Hendrik Hegray.

Confié à Julien Bécourt, le cycle <input> célèbre l’union entre les arts visuels et les arts sonores. Des installations muséales à l’activisme underground, de Fluxus à la noise music, il conviera un·e artiste plasticien·ne à évoquer sa relation aux résonances et à la vibration du son, et à interroger ce lien sacré que les arts ont toujours noués avec la musique – qu’elle soit d’ordre mineure ou majeure, populaire ou savante.

 

Hendrik Hegray :

Né en 1981 à Limoges, il est représenté par la galerie Valeria Cetraro. Il a participé au Prix Fondation Ricard en 2014.

Artiste issu de l’autoédition et du graphzine, passé maître dans l’association d’idées aussi triviale que saugrenue, Hendrik Hegray oriente depuis quelques années son travail vers le brouillage de pistes, tant esthétiquement que conceptuellement. La facilité, le confort ou le compromis sont désignés d’emblée comme ses ennemis. Au fil des ans, Hegray a emmené sa pratique picturale vers d’autres contrées, s’éloignant de la « contrebande dessinée » pour s’improviser tour à tour performer bruitiste, sculpteur conceptuel, peintre achromatique, collagiste brutaliste, photocopiste à la chaîne, DJ d’italo disco, vidéaste expérimental ou cinéphile boulimique (notons qu’il partage ses initiales avec Howard Hawks, sans doute un signe du destin). En un mot, inclassable. Agent provocateur en opposition constante avec le monde qui l’entoure, il cultive des collisions de références antinomiques dont le sarcasme ou l’outrance dans le mauvais goût suscite une forme de dissonance cognitive : celle que chacun.e ressent face aux déjections d’images et aux polarités idéologiques qui inondent notre champ perceptif et contraint notre pensée.

Délibérément abscons, l’art de Hegray ne s’offre jamais dans l’évidence d’un signifiant mais se condamne en permanence à maximiser l’incongruité et à inscrire l’empêchement dans sa gestuelle picturale, sans jamais céder à l’aisance de l’expression ou d’un quelconque savoir-faire. Se faisant un point d’honneur à susciter la perplexité et à déconcerter son public, il renouvelle en permanence son processus de création dans un geste simultané de destruction et d’édification, de négligence et de rigueur. Las des discours dont l’époque nous abreuve, Hegray persiste à appuyer là où ça fait mal, où le rire devient à la fois malaise et révolte. Son sens du grotesque et de l’absurde n’empêche pourtant pas la beauté et la poésie de s’immiscer dans ses oeuvres, qui semblent s’inscrire à la fois dans l’héritage de Philip Guston et de Cy Twombly.

Julien Bécourt, mai 2023

 

Hendrik Hegray © Vladimir Besson, 2012
Hendrik Hegray © Vladimir Besson, 2012
Intervenants

Hendrik Hegray

Julien Bécourt

Date
Horaire
19h00
Lieu
Fondation Pernod Ricard
1 cours Paul Ricard
75008 Paris
Entrée libre

Prochainement

 
Mercredi 28 février 2024 à 19h
 

Inauguration de l'œuvre TEMPLATE de Nicolas Chardon

Pleinement intégrée à l'architecture, le fronton d’entrée de la Fondation Pernod Ricard permet à des artistes d'y accrocher une toile pour une durée de deux ans. L’œuvre TEMPLATE, de Nicolas Chardon, remplace désormais l’Hommage à Prévert de Vera Molnar (1924-2023) sur le fronton du Café Mirette, à l’entrée de la Fondation Pernod Ricard.