Meris Angioletti

Vit et travaille à Paris.

Née à Bergamo (I) en 1977. Après le diplôme en photographie à l’école Bauer de Milan, en 2004 elle termine les études à l’Académie de Beaux-Arts Brera de Milan. Elle est à présent chercheuse dans le cadre de l’école doctorale APESA – Paris I.

En ancrant son parcours sur l’histoire de l’art et du cinéma, en particulier aux premières formes d’abstraction, aussi bien que sur les sciences cognitives, la psychologie ou l’ésotérisme, les œuvres de Meris Angioletti interrogent les mécanismes de la perception, de la mémoire et de la psyché.

Parmi ses expositions récentes: 2019, La vérité n’est pas la vérité, MABA, Nogent-sur-Marne, Couteau sans lame et dépourvu de manche et Le jour des esprits est notre nuit, CRAC Alsace, Altkirch ; 2018, Forme-Pensiero, Galleria Ottozoo, Milan (solo), 2018, Lunaria Annua, Galerie Luis Adelantado, Valencia (solo), 2017, L’anneau et le livre, YGREC, Paris (solo), 2016, Le grand jeu, FRAC Champagne Ardenne (solo), 2015 Nietzsche, Cyclists and Mushrooms, Kunstraum Riehen, Bâle (CH), 2014 Un nouveau festival, Centre Pompidou, Paris 2013 Langages: Entre le dire et le faire, Fondation Calouste Gulbenkian, Paris, L’apparition des images, Fondation d’entreprise Ricard, Paris 2012 A iminência das poéticas – 30th São Paulo Biennial, Future Generation Art Prize, Pinchuk ArtCentre, Kiev, Soundworks, ICA, London, 2011 La Galérie, Noisy-Le Sec (solo), IllumiNations –54th Venice Biennial; 2010 21×21, Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin, Rudolf Steiner und die Kunst der Gegenwart, Kunstmuseum Wolfsburg, Wolfsburg, Person in Less, Palazzo Rebaudengo, Guarene d’Alba; 2009 I describe the way and meanwhile I am proceeding along it, Fondazione Galleria Civica di Trento (solo), Ginnastica Oculare, Gamec- Galleria d’Arte Moderna e Contemporanea, Bergamo (solo); 2008 T2 Le 50 Lune di Saturno, Turin, VideoReport Italia 2006-2007, GC.AC Mofalcone, Heavier then air, ITCA_Re-reading the future, Triennale di Praga, Pavillon#7, Palais de Tokyo, Paris. Elle a été résidente au « Pavillon laboratoire de création du Palais de Tokyo » pour l’édition 2007/2008 et finaliste pour le prix « The Spirit in any conditions does not burn – 7. Premio Furla » en 2009. En 2010 elle a continué ses recherches à New York, dans le cadre de “Premio New York” en collaboration avec ISCP – International Studio and Curatorial Program et Italian Academy at Columbia University et elle a été en résidence à la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette pour « Lafayette Anticipation » en 2014.

Évènements associés