Évènement

Au-delà des écrans

Mardi 16 décembre 2014 à 19h

Qu’il s’empare de questions relatives à l’emploi, aux violences, aux analyses prévisionnelles, à la finance… Julien Prévieux ne manque jamais, semble-t-il, de se poser la question de la façon dont un artiste peut travailler avec les outils de la manipulation et du contrôle pour en révéler les failles et l’éventuelle dimension esthétique. Pour nous permettre de mieux voir et mieux saisir ces curieux objets de pensée, il recourt à des formes très
diverses, depuis l’objet littéraire (les Lettres de non-motivation) jusqu’au pull fait main (D’octobre à février) ou au film (Anomalies construites). « What Shall we do Next? », film et performance, qui a valu à l’artiste le prix Marcel Duchamp 2014, réunit les gestes d’un futur imaginé par le cinéma avec ceux d’une chorégraphie historique et ceux qui seront les « vrais » gestes de demain. Ce travail de réduction et de montage, cette mise en écho de différentes formes de création, produit une étrange beauté en même temps et ouvre un champ de réflexion plutôt vaste.

L’art de Julien Prévieux offre des façons d’appréhender des réalités qui font un peu ou terriblement peur. De cet art et de ces réalités, nous parlerons en compagnie de Grégoire Chamayou, chercheur en philosophie au CNRS, auteur notamment de Théorie du drone (La Fabrique, 2013), et qui partage avec Julien Prévieux plusieurs centres d’intérêts.

Visuel Julien Prévieux nouveau site front
Visuel Julien Prévieux nouveau site front
Intervenants

Grégoire Chamayou.

Date
Horaire
19h00
Entrée libre
previeux-julien-2-what-shall-we-do-next-2014.jpg
previeux-julien-2-what-shall-we-do-next-2014.jpg
photo-2.jpg
photo-2.jpg
photoc.jpg
photoc.jpg

Prochainement

 
Mercredi 28 février 2024 à 19h
 

Inauguration de l'œuvre TEMPLATE de Nicolas Chardon

Pleinement intégrée à l'architecture, le fronton d’entrée de la Fondation Pernod Ricard permet à des artistes d'y accrocher une toile pour une durée de deux ans. L’œuvre TEMPLATE, de Nicolas Chardon, remplace désormais l’Hommage à Prévert de Vera Molnar (1924-2023) sur le fronton du Café Mirette, à l’entrée de la Fondation Pernod Ricard.